punk

Au comptoir d'une sandwicherie, une dame d'une soixantaine d'années commande de quoi manger.
Derrière elle, une jeune fille attend son tour.
Alentour, nombreuses sont les personnes qui rient sous cape.
En effet, la jeune fille est en train de photographier le crâne de la vieille dame.
Ce crâne est rasé sur toute sa surface mais mamie a laissé une crête noire d'iroquois et s'est fait tatouer, de part et d'autre de la crête, une jolie dentelle.
Nous observons nous aussi la scène en nous demandant si la vieille dame va "capter" la jeune fille et comment elles réagiront.
Apparences trompeuses, dont nous nous rendons compte lorsque la jeune femme remercie la tatouée.
En fait, elle lui avait demandé l'autorisation au préalable ... Et elle ne faisait pas la queue pour un sandwich, elle s'éloigne en félicitant chaleureusement mamie.

Quand nous observons une scène impliquant plusieurs acteurs, nous nous demandons si les protagonistes vont réagir de manière instinctive ou respectueuse.
Il y a d'autres manières de réagir.
Cela concerne l'imprégnation.
Si pendant notre enfance, un de nos proches réagissait toujours de la même manière dans un contexte défini, il y a des chances pour que nous réagissions de la sorte également.
Notre réaction peut aussi venir d'une habitude prise à partir d'une croyance. Par exemple la croyance "C'est bien de s'exprimer." ou "C'est dangereux de s'exprimer."
Finalement, quand nous réagissons, il est peu probable que ce soit en pleine conscience et notre réaction risque d'être inadaptée.
La réaction de nos proches à notre propre réaction est un indicateur à ne pas négliger !