J'emprunte une rue que je n'ai pas arpentée depuis longtemps. Je constate qu'il y a eu beaucoup de maisons rénovées.
Des voisins se sont accordés pour remplacer leurs huisseries et cela crée une belle harmonie.
Telle façade a été sablée et laisse désormais apparaître une ancienne enseigne, donnant un cachet certain à l'ensemble.
Des riverains ont installé des plantes grimpantes, ajoutant des touches de verdure à cette rue très minérale.

Et puis je vois d'autres maisons sur lesquelles le temps a continué d'imprimer sa marque. Peinture écaillée sur les fenêtres. Couleurs affadies par le soleil et la pollution urbaine. Balconnières abandonnées aux alternances de froid et de sécheresse.

Chemin faisant, je pense au Feng Shui qui préconise de s'entourer de plantes vigoureuses et d’ôter au fur et à mesure les branches mortes, les fleurs fanées.
Et si j'essayais d'appliquer les préceptes du Feng Shui à ma personne ? Qu'est-ce qui est beau en moi ? Qu'est-ce qui ne l'est pas ?
La liste de ce qui pourrait être amélioré est longue !
Si je prête attention à ce que me renvoient mes proches, nuls doutes, j'ai des pistes de progrès prioritaires !

Mais aussi, subjectivité de la beauté. Certains aiment ce qui est épuré, d'autres raffolent de l'abondance. Il y a toutes sortes de critères. Je repense à cet ami qui me disait à propos d'un monsieur qu'il avait rencontré : "C'était très intéressant ce qu'il expliquait mais il avait une haleine de café à tomber raide !". Et puis je revois cette très belle jeune fille dans le tram; je n'ai même plus réussi à la regarder une fois qu'elle s'est mise à parler, tant ses propos étaient vulgaires.

HYBRIDATIONS 300x199

L'exposition Hybridations, dans une des serres du jardin des plantes de Paris, met en scène des objets issus de la Brosserie française et propose de jauger jusqu'à quel point des objets peuvent s'intégrer à la nature.
Et force est de constater que pour certains tableaux, j'ai eu l'impression que ça gâchait tout. Pour d'autres, que c'était passable.
Une fois arrivée dans une autre serre non concernée par l'exposition, l'harmonie m'a sauté aux yeux et j'étais comme soulagée.
Mais probablement d'autres personnes ont préféré la serre Hybridations.

Ne nous fions donc pas tête baissée aux suggestions, voire aux critiques, de nos proches. Qu'en pensons-nous, nous ? Qu'il s'agisse de la beauté de notre environnement, de notre corps (pas seulement visuelle mais aussi le ton de la voix, les mots prononcés, les parfums, ...) ou de nos actes, suivre leurs conseils nous fera-t-il nous sentir mieux ?

beaute

Quand nous sommes interpelés par la beauté, nous nous retrouvons dans la perception, cela nous fait sentir vivants.
Dans un deuxième temps, en fonction des habitudes mentales, les évocations pourront être différentes selon les personnes. Tandis que tel autre parviendra à rester plus longtemps au stade de la perception.
Et puis, certaines beautés nous font entrevoir un absolu atteignable, cela nous rassure, nous encourage.

Quand nous prenons soin de notre beauté intérieure et environnante, nous donnons aux autres et à nous-mêmes l'occasion de se sentir exister et d'espérer.

Dédié à Isabelle RUZZA SURROCA.