Glacon299x225

Hier, une amie m'a dit que lorsqu'elle était jeune, ses proches lui renvoyaient qu'elle avait l'air froide, insensible. Et elle, trouvait cela tellement loin de sa propre perception.

 

https://media.giphy.com/media/yoJC2wQqhXpm97vdeg/giphy.gif

J'ai appris hier soir que David Bowie était mort. J'ai été choquée et je me suis dit que cela ne devrait pas être rendu possible. Renvoi à cette impression désagréable de subir. Cependant, j'étais préalablement absorbée par mon travail et une fois le coup accusé, je me suis remise à l'ouvrage. Ce matin, j'ai vu sur Facebook qu'une de mes amies avait écrit un très beau mot à propos de la mort de David Bowie et qu'elle pleurait comme une madeleine. Je me suis mise à pleurer moi aussi.

D'une part notre apparence ne révèle pas toujours notre vie intérieure. D'autre part, nos réactions sont parfois à retardement. Quels apprentissages répétés avons-nous faits de l'incidence de montrer nos émotions ? Quelle disponibilité a notre mental pour les exprimer ?

WeNeedToTalkAboutKevin197x305

En ce moment, je lis Il faut qu'on parle de Kevin de Lionel Shriver. Kevin use toute son énergie à se maîtriser. Il choisit un comportement différencié selon les personnes et s'y tient. Il joue au gentil fils à papa alors qu'il hait son père et lui en veut de ne pas gratter sous le vernis "du fils a priori parfait". Au collège, il s'applique à ne pas étaler son intelligence. Il met tout en œuvre pour avoir exclusivement des notes B. Et révèle son art de la maîtrise en restituant des devoirs uniquement composés de mots de trois lettres.

TheMarshmallowTest

Regarder cette vidéo sur Youtube

Je lis aussi Le test du marshmallow de Walter Mischel. Ce professeur en psychologie a étudié pendant des années la capacité d'enfants à résister à l'attrait d'une friandise immédiatement disponible pour bénéficier de deux friandises au bout d'environ quinze minutes. Pour résumer : une sucrerie tout de suite ou deux plus tard, quelle est l'action de l'enfant ?
Le livre s'intéresse aux ressorts de la volonté et établit, grâce aux scanners cérébraux, que les enfants qui parviennent à attendre ont la zone du cortex préfrontal (qui sert à la résolution de problème, à la pensée créative et au contrôle de l'impulsivité) plus active. Les enfants qui ne parviennent pas à attendre ont le striatum ventral (qui est associée au désir, au plaisir et aux addictions) plus actif. Les personnes à fort report disposent de freins mentaux puissants. Les personnes à faible report disposent quant à elles d'un moteur puissant.

compassion258x300

Lorsque l'attitude d'un proche nous surprend, réveille en nous des émotions, nous pouvons tout simplement le questionner avec bienveillance : "Que ressens-tu ?".
Cela permet d'éviter des quiproquos et l'enclenchement d'un cercle vicieux de pensées-émotions-pensées-émotions à l'intérieur de nous-mêmes.
Mais gardons à l'esprit que nous n'avons pas de pouvoir sur les croyances que l'autre s'est forgé concernant les dangers de l'expression personnelle. Nous pouvons cependant le rassurer sur nos intentions.

Je vous souhaite une année 2016 emplie de partages et d'indulgence.