DifferenceChanceCollege

 

 

"La différence, une chance."

Mon sang n'a fait qu'un tour à la lecture de ce slogan. J'ai tout de suite présumé, à raison, que derrière le mot différence, le collège de ma fille signifiait "handicap".

Je ne vis pas mes différents handicaps comme des chances. J'ai appris, j'ai découvert grâce à eux mais impossible de les réduire à une "chance". En tous cas, pas possible pour moi, aujourd'hui.

"Allez, calme-toi, me suis-je dit. C'est juste un slogan. C'est court, ça rime, c'est fait pour accrocher, pour servir de titre aux réunions, aux comptes-rendus liés à cette campagne de sensibilisation, organisée avec des associations accompagnant des personnes porteuses de handicap."

 

 

J'ai cliqué pour accéder à l'article complet. J'ai lu tout ce qui avait été proposé aux collégiens. J'ai trouvé ça chouette. L'article se termine par une reprise du slogan.

ModeAdolescentsEt puis, ma pensée a continué de cheminer et je me suis rappelée à quel point certains collégiens souffrent d'être rejetés du fait de telle ou telle différence. Il y a un positionnement :

  • Certains cherchent à être différents, c'est quasiment leur manière d'exister.
  • D'autres passent beaucoup de temps à observer et à écouter puis à imiter pour être sûrs de ne commettre aucune faute.
  • D'autres encore, n'ont pas toute latitude car leurs parents les ramènent à des réalités pratico-pratiques : "Tu auras froid." "C'est trop cher." "Dans deux semaines, ce sera en lambeaux."

Je comprends donc la démarche du collège. Cette sensibilisation s'adresse d'ailleurs aux élèves de sixième.

Il n'empêche, la vie est déjà assez compliquée comme ça, on se passerait bien de ce qui nous la complique encore davantage !

J'ai plutôt envie de résumer par : "La différence est intrinsèque à notre condition d'humain. Le handicap est une épreuve, occasion d'expériences de solidarité, de créativité et de dépassement de soi."

Mais c'est long et ça ne rime pas !

Dédié à Dorian

Je vous propose d'écouter "Ceux que l'on met au monde", une chanson de Lynda Lemay :

Regarder cette vidéo sur Youtube